Covid 19 Sécurité sanitaire

Gels nettoyants – Inefficaces contre le coronavirus

Entre les gels hydroalcooliques non conformes ou inefficaces et les gels nettoyants qui ne désinfectent pas mais ressemblent à des gels hydroalcooliques, prudence au moment de choisir.

Une récente enquête de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) sur les gels hydroalcooliques a mis en lumière un certain nombre de non-conformités. La plus regrettable : 21 produits sur les 162 déjà analysés présentaient une teneur en alcool insuffisante pour garantir une efficacité contre les virus. Cependant, il s’agissait de prélèvements ciblés : en clair, les contrôleurs ont choisi d’analyser les produits les plus susceptibles de poser problème. Le ciblage peut par exemple concerner des marques confidentielles, des points de vente inhabituels, etc. Ces résultats ne sont donc pas représentatifs du marché. Lors de notre propre test de gels hydroalcooliques, nous avons analysé 40 produits choisis au contraire parmi les marques largement distribuées et un seul ne renfermait pas une proportion d’alcool suffisante sur un lot (le gel de marque Holger’s Professional que le fabricant a décidé de rappeler suite à notre test). Ce défaut était d’ailleurs absent sur la contre-analyse menée sur un lot différent.

Attention en revanche aux gels présentés comme « nettoyants » et non « désinfectants » ou « antiseptiques ». On en trouve notamment chez Sephora, Décathlon ou sous la marque Merci Handy. Ils n’ont pas d’efficacité garantie contre les virus, bien que leurs fabricants jouent parfois sur l’ambiguïté. De plus, ils ne sont pas soumis à l’encadrement des prix (voir encadré). Ainsi, Merci Handy est vendu de 96 à 100 €/litre, soit en gros quatre fois le prix habituel d’un gel hydroalcoolique !

Pour être sûr d’acheter un produit désinfectant, repérez au moins une de ces mentions :

« virucide selon la norme EN 14476 » ;
« solution hydroalcoolique recommandée par l’OMS pour l’antisepsie des mains » ;
« gel hydroalcoolique pour l’antisepsie des mains – arrêté dérogatoire ».

L’article au complet en cliquant ici

*****

Articles relatifs

Vols et séjours annulés – Le remboursement est obligatoire pendant le reconfinement

jlf

Coronavirus – Fermeture des permanences

jlf

Coronavirus : les réponses à vos questions de consommation les plus fréquentes (DGCCRF)

jlf